”À essayer de voir une intention du destin dans les choses, on ne fait qu’user, au contraire, de ce miroir conique qui introduit la combinaison et l’ordre dans ce qui semblait comme jeté au hasard.”
Arthur Schopenhauer interroge ici la notion de providence et propose une réflexion sur la maîtrise de notre destinée.
Show more