Aziyadé
  
Share this book    
Aziyadé est le premier roman de Pierre Loti, publié anonymement en 1879. Le livre a pour thème une histoire d’amour dans le cadre exotique de la Turquie de 1876-1877 entre un officier de marine européen et une jeune femme du harem d’un riche vieillard, d’abord à Salonique puis à Istanbul (Loti l’écrit Istambul ou Stamboul et utilise parfois le nom de Constantinople).
Pierre Loti présente d’ailleurs lui-même le roman comme « le récit, circonstancié et agrémenté de descriptions, d’une amourette à la turque » (Eyoub à deux, XXIII), mais la mort dramatique de l’aimée abandonnée malgré lui par le héros amènera celui-ci à prendre conscience de la profondeur de sa passion et lui fera rechercher la mort. Pierre Loti a écrit ainsi une version exotique du mythe romantique de l’amour tragique, les amants reposant tous deux dans la terre turque mais en des lieux différents.
La forme du roman est originale, mêlant à la fois le journal intime du héros et la correspondance qu’il échange avec des proches et qui permet le recul par rapport à l’intrigue. Pierre Loti exploite aussi la fragmentation stylistique en utilisant des paragraphes brefs et juxtaposés regroupés dans des chapitres eux-mêmes courts, ce qui crée une sorte de contrepoint au thème romantique de l’œuvre.
Le roman — moins lu aujourd’hui — reste emblématique de l’orientalisme qui a marqué la littérature et les arts du XIXe siècle en France.
Show more