La poétesse Sappho n’a en rien facilité les rapports hommes-femmes, avec son admirable Ode à Aphrodite qui célèbre l’amour et une sexualité épanouie entre femmes. Avec la libéralisation des mœurs, l’homosexualité féminine est un fait incontournable de nos sociétés modernes. Mais que l’histoire retient-elle de ces pratiques ? Comment l’amour de deux femmes était-il apprécié ? En enfreignant les règles des sociétés passées, comment ces femmes ont-elles vécu leur particularisme et leur plaisir ? Pourquoi choisir sa semblable plutôt que l’autre, l’homme en l’occurence, pour obtenir le plaisir ? Exercice difficile, permettant au Professeur Döpp de réaliser un tour de force, celui d’expliquer des plaisirs encore tabous, sans tomber dans le voyeurisme, grâce à une superbe iconographie.
Show more