Pot-bouille
  
Share this book    
 Le héros est Octave Mouret (déjà aperçu dans La Conquête de Plassans). Il a 22 ans, est d’aspect très soigné. Il est logé par les Campardon, ménage à trois provençal composé du mari, de la femme (avec qui M. Campardon n’a plus de relations intimes) et de la cousine Gasparine (maîtresse de M. Campardon). Il devient rapidement l’ennemi de Gasparine, « l’autre madame Campardon ». Arrivant de Plassans, pour avoir une situation dans le haut commerce, il a déjà des rentes et de l’argent à placer (très important pour la suite de la saga Les Rougon-Macquart). Campardon lui trouve rapidement un emploi chez les Hédouin, qui dirigent Au Bonheur des Dames, un petit magasin qui n’a alors pas vraiment pignon sur rue. Octave, qui est arrivé avec la ferme idée de conquérir la Parisienne, fait déjà son choix parmi les femmes du coin.
Ses choix ne sont toutefois pas des plus judicieux. Tout d’abord, Octave a envie de séduire Valérie Vabre, l’épouse de Théophile Vabre, le fils du propriétaire, jugée névrosée et hystérique. En effet, elle se rend souvent à l’église et jette des regards étranges sur tout ce qui l’entoure. Pour Octave, l’échec de cette relation devient vite évident. Marie Pichon, sa voisine, qui s’ennuie en l’absence de son mari, et lui deviennent amants. À la fin du roman, Marie a trois enfants ; on laisse entendre qu'Octave est le père de la deuxième fille.

 Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Pot-Bouille de Wikipédia en français
Show more