Couverture de livre pour Beyrouth-sur-Seine

Beyrouth-sur-Seine

Description du livre

« La vie de mes parents, c’est comme la guerre du Liban. Plus je m’y plonge, moins j’y comprends quelque chose. J’arrive à situer les protagonistes, quelques moments marquants me restent, puis, ensuite, je me perds. Trop de dates, d’événements, de trous, de silences, de contradictions. Parfois, je me demande si cela m’intéresse vraiment d’y comprendre quelque chose. Finalement, à quoi bon ? Qu’est-ce que cela m’apporterait de plus de tout savoir, tout comprendre, tout analyser ? Rien, je crois fondamentalement que je n’y gagnerai rien, à la limite je perdrais mon temps. »

Incisif, poétique et porté par un humour plein d’émotion, Beyrouth-sur-Seine est un roman sur la famille, l’immigration et ce qui nous reste de nos origines.Citations issues de :
Extrait du film Les enfants de la guerre de Jocelyne Saab, 1976.
Une mémoire pour l’oubli de Mahmoud Darwich, Collection Babel, Éditions Actes Sud, 2007. Traduit par Farouk Mardam-Bey et Yves Gonzalez-Quijano.
Extrait du film Massaker de Monika Borgmann, Lokman Slim, Hermann Theissen et Nina Menkes, 2005.
Marcher jusqu’au soir de Lydie Salvayre, Éditions Stock, 2019.
Le Liban en guerre : 1975-1990 de Dima De Clerck et Stéphane Malsagne, Éditeur Belin, 2020.
Le Gardeur de troupeaux de Fernando Pessoa, Collection Poésie/Gallimard, Éditions Gallimard, 1987. Traduit par Armand Guibert.
I work like a gardener de Joan Miró et Yvon Taillandier, Éditions Princeton, 2017.

Français