L'Affaire Rambla ou le fantôme de Ranucci

L'Affaire Rambla ou le fantôme de Ranucci

Description du livre

Juin 1974, Marseille. Marie-Dolores Rambla, huit ans, est enlevée sous les yeux de son petit frère et retrouvée morte deux jours plus tard, le corps lardé de quinze coups de couteau et le crâne fracassé. Aucune trace de violences sexuelles, pas de mobile. Un crime gratuit pour lequel Christian Ranucci sera guillotiné deux ans plus tard.
Derrière l'affaire du « Pull-over rouge », le destin tragique du frère de Marie-Dolores, Jean-Baptiste Rambla, aujourd'hui en attente d'être jugé en appel pour le meurtre, en juillet 2017, d'une femme de 21 ans. En état de récidive, il avait bénéficie d'une libération conditionnelle après avoir été condamné, en 2008, pour le meurtre de sa patronne. Les deux victimes ont été massacrées.
Le destin de cet homme interroge celui de sa famille, disloquée par la perte et le chagrin, emportée dans la tourmente judiciaire, broyée par la machine médiatique. Comment se construire dans un tel chaos ?
Revenir sur la tragédie de Jean Rambla, c'est aussi se replonger dans une époque : les années 70, la France de Giscard, quand les cites marseillaises étaient encore riantes, le débat sur la peine de mort suscitait les passions.

Concis, humain, passionnant, ce récit raconte une époque et ses destins. Entre doute et intime conviction : une quête de vérité.

Coll. "Intime conviction" © Les Presses de la Cité, 2022

Agnès Grossmann vit à Paris, elle est journaliste (télévision et presse écrite), ancienne présentatrice des journaux sur RFI et Radio Classique, réalisatrice de télévision (documentaires, reportages notamment pour Faites entrer /'accuse). Elle a enquêté sur les affaires Omar Raddad, Francis Heaulme, Patrick Dils, Roberto Succo.

Ce que les autres en pensent

Avis sur L'Affaire Rambla ou le fantôme de Ranucci

Il n'y a pas encore assez de notes

Il n'y a pas encore assez de notes