Quand nos souvenirs viendront danser

Quand nos souvenirs viendront danser

Description du livre

« Lorsque nous avons emménagé impasse des Colibris, nous avions vingt ans, ça sentait la peinture fraîche et les projets, nous nous prêtions main-forte entre voisins en traversant les jardins non clôturés.
Soixante-trois ans plus tard, les haies ont poussé, nos souvenirs sont accrochés aux murs et nous ne nous adressons la parole qu’en cas de nécessité absolue. Nous ne sommes plus que six : Anatole, Joséphine, Marius, Rosalie, Gustave et moi, Marceline. Quand le maire annonce qu’il va raser l’impasse – nos maisons, nos mémoires, nos vies –, nous oublions le passé pour nous allier et nous battre. Tous les coups sont permis : nous n’avons plus rien à perdre, et c’est plus excitant qu’une sieste devant Motus. »

À travers le récit de leur combat et une plongée dans ses souvenirs, Marceline raconte une magnifique histoire d’amour, les secrets de toute une famille et d’un quartier, et la force des liens qui tissent une amitié.

Un roman émouvant et plein d’humour lu avec bonheur par Colette Sodoyez.

Citation plage 1 : Charles Aznavour, « Je ne suis pas vieux, je suis âgé. / Ce n’est pas pareil », AFP, 27 novembre 2017 © AFP. Avec l’aimable autorisation des ayants droit de Charles Aznavour.

Français

Ce que les autres en pensent

Avis sur Quand nos souvenirs viendront danser

Il n'y a pas encore assez de notes

Il n'y a pas encore assez de notes