De l’affaiblissement de la raison et de la décadence en Europe
  
Share this book    
Une chose est bien certaine, le siècle va l’avouer, c’est qu’en tout on abandonne la lumière divine pour les idées purement humaines ; que toutes les sciences ont quitté les données supérieures pour les données temporelles ; ainsi se sont écroulées dans les esprits la foi, la morale et la politique. Une chose est donc certaine, c’est que chez l’homme les facultés divines, impersonnelles, ont été sacrifiées aux facultés personnelles, ou du moi ; qu’en un mot la raison a été étouffée par l’intelligence, la lumière rationnelle par le sens privé. Toutes les erreurs du siècle dernier, comme toutes les folies et les puérilités du nôtre, viennent de ce dépérissement de la raison. Ce sont partout les grands principes qui nous manquent.
Show more