De la Liberté des Anciens comparée à celle des Modernes
  
Share this book    
Parce que la liberté n’est jamais un acquis, l’auteur de ces quelques pages restées célèbres nous rappelle avec justesse que si les démocraties modernes furent construites afin de promouvoir la liberté des individus citoyens, faut-il encore que ceux-ci ne se replient pas sur la défense de leurs intérêts particuliers et ne s’abstiennent pas de faire vivre cette citoyenneté au sein d’une démocratie à laquelle chacun doit s’efforcer de participer. C’est aussi, de façon plus large, de la définition du mot Liberté dont il est ici question, une liberté dont le lecteur comprendra qu’elle est conditionnée par la faculté accordée à chacun de peser sur l’administration du Gouvernement.
Show more