La Pesanteur et la Grâce
  
Share this book    
Philosophe humaniste, juive d’origine convertie à « L’Amour du Christ »  à l’âge de  27 ans, Simone Weil apparaît comme une mystique chrétienne dont la pensée, complexe et profonde, dépasse largement les clivages religieux et doctrinaires. Refusant d’être baptisée par l’Église Catholique, elle s’est en outre approprié le christianisme d’une manière très personnelle, rejetant la tyrannie de l’Ancien Testament et l’autoritarisme des institutions cléricales. Obsédée par l’égalité, sa philosophie, dont les pages qui suivent constituent une bonne introduction, se veut avant tout universelle. 
Publié pour la première fois de façon posthume en 1947, ce recueil de pensées aborde différents thèmes tels que la violence, le malheur, le désir, la volonté ou bien encore le hasard.
Show more